Mode mixolydien : entre blues et rock psyché

Dans cet article issu du guide des modes musicaux, nous allons nous intéresser au mode mixolydien.

Et aujourd’hui, j’ai le plaisir d’inviter Typhaine Dabas sur le blog pour la rédaction et les recherches autour de cet article. Merci à toi Typhaine :)

Le mode mixolydien en bref

C-mixolydien_portee

tonnetz do mixolydien

Le mode mixolydien sur le Tonnetz, en tonalité de Do

  • Nom : mode de sol / mode mixolydien / mode dominant / mode hypoionien / mode Khammaja (nom indien) / mode Chah-ouar (nom arabe)
  • Échelle : Diatonique
  • Intervalles caractéristiques du mode : m7 (sous-tonique)

Harmonisation du mode de Sol

3 sons 4 sons  Intervalles constituants  Sur le tonnetz
I 7  accord de dominante - tonnetz
ii -7 [ou m7, min7] accord min7  accord mineur 7 - tonnetz
iii° (dim)  [ou m7b5 ]  -7b5
IV Δ [ou M7, maj7 accord maj7  accord de 7e majeure - tonnetz
v -7 [ou m7, min7] accord min7  accord mineur 7 - tonnetz
vi -7 [ou m7, min7] accord min7  accord mineur 7 - tonnetz
VII Δ [ou M7, maj7 accord maj7  accord de 7e majeure - tonnetz

Astuces et particularités de ce mode

  • Il est identique au mode ionien ; à l’exception de sa 7e mineure, caractéristique de ce cinquième mode. On peut donc dire qu’il s’agit d’un mode majeur avec une 7e mineure.
  • Cette 7e mineure, faisant partie des blue notes, permet au mode mixolydien d’être une alternative à la gamme blues dans les musiques actuelles. L’appellation courante de la gamme du mode mixolydien est la gamme dominante.
  • Ce degré bVII, diminué d’un demi-ton, affectera la nature des degrés I, III, V et bVII. Nous obtiendrons donc des accords I7 (accord 7e de dominante), III(avec un triton), Vm7 (avec une 3ce mineure) ainsi qu’un accord bVIIΔ (avec une 7e Majeure).
  • L’accord qui domine sera donc le I7 (attention, il s’agit de l’accord de tonique et non l’accord de dominante). Afin de l’enrichir, vous pouvez utiliser les « notes tensions » qui donneront les accords : I9, I11 et I13. Il faudra toutefois faire attention ce que la 11ème (ou 4te) ne « frotte » pas avec la 3ce Majeure.
  • Mélodiquement, il y a absence de tension du degré bVII vers le degré I.
  • Il existe d’autres formes du mode mixolydien : le mode mixolydien b13 et le mode mixolydien b9.
    • Le mode mixolydien b13 (appelé aussi mode mixolydien b6) est un mode mixolydien avec une 6te mineure. Construit sur le 5e degré de la gamme mineure mélodique, ce mode est parfois employé par les musiciens de Jazz-Rock. (Ex : John Mc Laughlin). Les accords de tonique correspondants seront : (ou parfait majeur), I7, I9, I9b13, Isus4, I7sus4, I9sus4, I9sus4b13 .
    • Le mode mixolydien b9 (appelé aussi mode mixolydien b2) est un mode mixolydien avec une 2nde mineure. Les accords de tonique correspondants seront : (ou parfait majeur), I7, I7b9, I13b9, Isus4, I7sus4, I7sus4b9, I13sus4b9.

 

Quelques cadences notables

Pour improviser, il est possible d’utiliser différentes cadences (très connues dans le blues) :

  • I7 – IV – I7 – IV
  • I7 – bVII – I7 – bVII
  • I7 – IV – V-7 – IV
  • VII – IV – I – I

 

Couleurs du mode mixolydien

illustration mode mixolydien

  • D’une sonorité très bluesy, les guitaristes en jouent beaucoup en blues, en jazz et jazz modal. Par exemple : B.B King, Stevie Ray Vaughan, Mike Stern, ou encore Joe Pass.
  • Le mode mixolydien est l’un des modes les plus utilisés dans la musique modale. Il faut savoir qu’énormément de morceaux de blues sont en mixolydien (entre autres, il y a aussi les modes pentatoniques, aeolien et dorien).
  • Il apporte énormément de douceur
  • Également très utilisé dans les années 70’s par les groupes de rock psyché, il lui est associée une couleur planante, incantatoire et presque mystique. En effet, si on lui enlève les degrés II et VI, on trouvera un mode indien très utilisé (on parle de Râga Khamaj).

 

Exemples

 

Comment aller plus loin :

Je suis actuellement en train de rédiger un livre numérique gratuit intitulé Le guide complet des modes musicaux qui explique en profondeur la musique modale. Vous lèverez le voile sur :

  • l’essentiel à savoir de l’histoire de la musique modale
  • des explications supplémentaires pour bien comprendre comment ça fonctionne
  • et vous trouverez encore plus de modes (issus de la gamme pentatonique et d’autres modes contemporains)

Et en bonus, dans le livre :

  • Les fiches récapitulatives de tous les modes cités dans le guide
  • Les grilles Tonnetz de chaque mode, à imprimer

Vous pouvez recevoir ce livre quand il sortira. Pour ça, il suffit de remplir le formulaire juste en dessous pour que je puisse vous envoyer le livre par email.  C’est gratuit, pas de soucis ;)

Prénom :
Email :

1 comment for “Mode mixolydien : entre blues et rock psyché

  1. Kathe
    15 mai 2017 at 7 h 55 min

    Merci pour cet article.

Comments are closed.